L’agriculture biologique participe pleinement au développement de la vie microbienne du sol et permet au vin de vraiment devenir « le parfum de la terre ».

Ainsi la vigne :
- nourrie sur le sol calcairre des Charentes,
- située entre océan et continent,
- baignée par cette douce lumière si particulière des Charentes, associée à son microclimat, à la chaleur douce et humide, ventée par l’air du large,
- exprime toute l’authenticité du terroir charentais.